Jean-Pierre Sergent

Jean-Pierre Sergent

Artiste peintre franco-new-yorkais, il vit et travaille aujourd’hui à Besançon. Son travail est exposé internationalement depuis plus de vingt ans et plusieurs expositions monographiques importantes lui ont été consacrées : en 2011 au Musée des Beaux-Arts de Mulhouse, en 2012 à la Ferme de Flagey (Musée Courbet) et durant l’été 2013 au Kunstpal...

Jean-Pierre Sergent

Artiste peintre franco-new-yorkais, il vit et travaille aujourd’hui à Besançon. Son travail est exposé internationalement depuis plus de vingt ans et plusieurs expositions monographiques importantes lui ont été consacrées : en 2011 au Musée des Beaux-Arts de Mulhouse, en 2012 à la Ferme de Flagey (Musée Courbet) et durant l’été 2013 au Kunstpalais de Badenweiler en Allemagne. En 2015, il a eu deux expositions personnelles en Suisse : Erotic Graffitis & Sacred Patterns à Bâle & Earth Is The Region Of The Fleeting Moment à Montreux, et il a également participé à la 7ème Biennale de Besançon en octobre ainsi qu'au MAG de Montreux en novembre. Sa dernière exposition personnelle Anima Mundi a été présentée à la galerie Keller de Zurich en hiver 2016.

Son travail se compose principalement d'installations murales monumentales d’assemblage de peintures sérigraphiées au dos de panneaux de Plexiglas (105 cm x 105 cm) juxtaposés sur le mur d’exposition. Le Plexiglas est à la fois le support et la protection mais aussi un matériau qui intensifie les couleurs puisque la lumière pénètre littéralement dans la peinture et chatouille le pigment.  

La technique artistique mélange sérigraphie et peinture, et utilise la récupération, l'appropriation et l'accumulation d’images. Pour chacune des œuvres,  généralement trois motifs différents sont superposés.  Ces motifs sont inspirés des cultures tribales, du chamanisme, des mangas érotiques japonais, de la pensée hindoue, de l'épopée mystique, des cycles de vie etc… Après l’impression des images, le dos de chaque œuvre est recouvert au pinceau d’une couche d’acrylique de couleur monochrome qui donne ainsi une tonalité finale à l'œuvre. Puis dernièrement des couches de gesso et de vernis sont appliquées, selon la technique traditionnelle de la peinture sur verre, pour protéger la peinture. Présentées individuellement, les œuvres (140 x 140 cm) sont toujours encadrées d’un damier de 14 petits panneaux de Plexiglas (35 x 17.5 cm) aux couleurs primaires et secondaires comme rouge, jaune, bleu, orange ou vert en alternance contrastées avec du noir.

Détails

Jean-Pierre Sergent Il y a 5 produits.

Résultats 1 - 5 sur 5.
Résultats 1 - 5 sur 5.